La plateforme X: la vidéo au cœur de sa stratégie

0
23

X, anciennement appelé Twitter continue de faire irruption sur le marché de la vidéo. La firme de Elon Musk  a établi ces derniers jours, un partenariat avec trois personnalités américaines, qui bénéficieront des émissions  exclusives sur la plateforme.

Elon Musk ne s’en cache pas. Il souhaite concurrencer les plateformes vidéo, et notamment YouTube, avec X. Dans l’optique de défendre la liberté d’expression de Elon Musk,  X a conclu trois nouveaux accords de contenu avec l’ancien présentateur de CNN Don Lemon, l’ancienne membre du Congrès américain Tulsi Gabbard et l’animateur de radio sportive Jim Rome.

Chacun d’entre eux bénéficiera de sa propre émission. Lemon, qui a été licencié de CNN après plusieurs polémiques concernant son comportement, animera des épisodes de 30 minutes trois fois par semaine. Ils couvriront la politique, la culture, le sport et le divertissement. Tulsi Gabbard va créer une série documentaire pour partager les histoires de personnes « dont les voix sont réduites au silence », tandis que Jim Rome diffusera une émission axée sur le sport cinq fois par semaine. D’autres personnalités devraient rejoindre X prochainement.

Visiblement, la plateforme se tourne vers des personnalités populaires, mais également controversées. Cette initiative va dans le sens de la défense de la liberté absolue promue par Elon Musk. D’ailleurs, le milliardaire a indiqué que ses nouveaux contributeurs ne seront redevables d’aucune « Gestapo éditoriale ».

Ces nouveaux partenariats s’appuient sur l’accord exclusif de X avec Paris Hilton annoncé en octobre dernier. À noter toutefois que l’entreprise de la célébrité a réduit ses dépenses publicitaires sur le réseau social pour donner suite aux récentes débâcles d’Elon Musk avec ses annonceurs. Il y a des chances que ses relations avec l’homme d’affaires se soient en conséquence envenimées.

En outre, depuis son rachat par Elon Musk en 2022, X peine à retenir les marques, de plus en plus nombreux à quitter la plateforme. L’entreprise mise désormais sur la popularité de ces trois personnalités, mais également sur les possibilités publicitaires offertes par le format vidéo. Dans un billet de blog, le réseau social explique que ses utilisateurs visionnent des vidéos dans 80 % de leurs sessions.

Le déploiement de ce format s’inscrit enfin dans la vision plus large de Musk pour X. Sur le long terme, l’entrepreneur souhaite transformer la plateforme en super-application, proposant de nombreux services dans un seul et même endroit.

Laisser un commentaire