X ( ex twitter) : fin des inscriptions gratuites

0
78

X (Twitter) a lancé un test d’abonnement annuel à 1 dollar destiné aux nouveaux utilisateurs. Actuellement, cette option payante est en phase de test en Nouvelle-Zélande et aux Philippines, elle marque ainsi la fin de l’accès gratuit à Twitter.

Ce récent abonnement a été nommé ‘Not A Bot’ car son objectif est de combattre la présence des robots (de bots et de spammeurs) sur X (Twitter). Ce problème a toujours été soulevé par Elon Musk.

Cet abonnement s’applique exclusivement aux nouveaux inscrits. Par conséquent, cette modalité ne s’applique pas aux utilisateurs déjà présents sur la plateforme. Lors de leur inscription, les nouveaux utilisateurs auront également la possibilité de choisir l’autre abonnement en vigueur, X Premium (anciennement Twitter Blue), au tarif de 8 $ par mois.En plus, une vérification du numéro de téléphone sera dorénavant requise pour toute nouvelle inscription.

Quelles peuvent être les conséquences des dernières fonctionnalités sur le trafic sur X.  

La mise en place d’un abonnement payant dès l’inscription sur X (Twitter) ne devrait pas encourager davantage de personnes à s’inscrire, ce qui ne contribuera pas à améliorer le trafic déjà en déclin sur la plateforme.

Il y a bientôt un an qu’ Elon Musk a acquis X (Twitter), mais les résultats sont pour le moins décevants. Selon les dernières données, le trafic mondial sur le site web (twitter.com) a chuté de 14 % en seulement un an. La tendance est similaire du côté des appareils mobiles, avec une baisse de 14,8 % du trafic mondial en un an sur iOS et Android.

Aux États-Unis, un pays contribuant à environ un quart du trafic web de twitter.com, le trafic enregistré en septembre a subi une diminution de 19 %. Des tendances similaires ont été observées dans d’autres pays, avec une baisse de 11,6 % au Royaume-Uni, de 13,4 % en France, de 17,9 % en Allemagne, et de 17,5 % en Australie.

Un grand nombre d’utilisateurs de Twitter sont de plus en plus mécontents des nombreux changements mis en place par Elon Musk sur la plateforme depuis son acquisition. Parmi ces changements figurent la suppression des badges de vérification gratuits, l’introduction de frais pour l’utilisation de l’API, des préoccupations concernant la modération insuffisante des contenus, et une atmosphère générale qui suscite des critiques. Même les utilisateurs les plus fidèles de Twitter, y compris des experts du domaine des médias sociaux, ont commencé à explorer des alternatives telles que Threads, un concurrent lancé par Meta.

Laisser un commentaire